#Playlist 3 – En Boucle

Une playlist pour écouter en boucle la Jedi du Hip-Hop East Coast chantant à contre courant de toutes les théories, y compris E=MC², nous exhortant de ranger notre espoir alors que l’on veut simplement que la musique ne s’arrête pas. Enjoy.
(Hip-Hop)
Enfin du 2013 dans mes playlists!! Ce titre est issu de la mixtape « she got game » d’une rapeuse de Snow Hill en Caroline du Nord, mise à part la qualité du flow de la demoiselle (son couplet est le deuxième dans la chanson), ce qui me fait marrer mais qu’à la fois j’admire tout autant, c’est l’originalité de la production musicale. Ecoutez bien la musique, en fond sonore on entend un chant très particulier originaire des Alpes… comment en sont-ils venus à utiliser un sample de chanteur Tyrolien, quand même un des trucs, musicalement, le plus éloigné du gangsta rap et que ça sonne aussi bien!! Respect. Rien à ajouter.
rapsody_she_got_game

cliquer sur la vignette pour écouter la chanson dans un nouvel onglet
(Electro rock)
Atoms for peace est un supergroupe, à savoir, un projet plus ou mois éphémère où des musiciens se regroupent pour faire un album, une tournée ou tout autre projet sans pour autant arrêter totalement leurs activités avec leur groupe d’origine.Dans ce groupe on retrouve donc Thom Yorke au chant (chanteur génialissime de Radiohead), Flea à la basse et au melodica (Ex-Bassiste bondissant des Red Hot Chili Peppers), Nigel Godrich à la guitare et au clavier (le producteur de Radiohead), Joey Waronker à la batterie (qui a joué avec des artistes tels que R.E.M., Beck ou Smashing Pumpkins et enfin de Mauro Refosco aux percussions (qui accompagne actuellement les Red Hot Chili Peppers en tournée). On découvre bien l’influence de Radiohead sur cette chanson electro rock avec la voix si particulière de Thom Yorke, la rythmique est intéressante, c’est assez sombre mais j’aime bien ce qui se dégage dans ce titre qu’on dirait  boosté  à l’infrabasse. Le reste de l’album est dans la même veine  (écouter également Blurred), musique de nuit, d’ambiance de fin du monde pas vraiment pour fêter un anniversaire.
thom-yorke-atoms-for-peace-cover1
cliquer sur la vignette pour écouter la chanson dans un nouvel onglet

E=MC² – Giorgio moroder – 1979

(Electro Disco)

Quelques temps avant la sortie du dernier album des Daft Punk, j’ai entendu parler de Giorgio Moroder pour la première fois. Considéré comme un prophète dans la musique electro, il fait une apparition/contribution sur la piste n°3. Cela m’a intrigué et j’ai découvert que cet italien de 73 ans est réellement un des pionniers de l’utilisation de synthétiseurs dans la musique en général et qu’on peu le qualifier de pape de l’electro disco. Il est à l’origine de nombreux tubes comme I feel love de Donna Summer ou la BO du film Midnight express. La chanson ici est rigolote car à partir de 3’00 ce sont en fait les crédits de l’album du même nom qui sont énumérés avec cette voix de robot. Cet effet est obtenu par l’utilisation du célèbre Vocoder, l’appareil qui fabrique un son synthétique de voix humaine  en analysant les principales composantes de la voix et en les recréant de manière électronique. Le son donne un effet robotique qui était notamment utilisé pendant la seconde guerre mondiale pour passer des messages d’outre-atlantique sans perdre d’information. Il a été énormément utilisé en musique par la suite notamment dans la funk ou l’electro. La chanson se termine avec un petit clin d’œil avec « Thank You Albert » à la toute fin du morceaux. Un peu particulier ce titre mais on s’y attache!  « energy equal MC square!! »

cliquer sur la vignette pour écouter la chanson dans un nouvel onglet
(Dub Hip-Hop)
Bon, j’ai découvert ce titre en jouant à un jeu de basket, et du coup grâce à Jay Z qui produit le jeu et qui a composée la playlist qui tourne en boucle. Santogold, qui changera son nom en 2009, visiblement pour des problèmes de paternité du pseudo, en Santigold (ce qui au final n’est pas plus mal, car elle s’appelle Santi White) est originaire de Philadelphie. On retrouve ici un titre entraînant, difficile à qualifier, entre Dub et Rap militant voire guerrier. Pas évident non plus de traduire le titre, Shove it soit en français : range le, fourre le, met toi le…(on peut décliner selon le degré de vulgarité que l’on souhaite)
Le refrain fait « We think you’re a joke shove your hope where it don’t shine » ça pourrait donner « Nous pensons que vous êtes une blague rangez votre espoir là où il ne brille pas » Je ne sais pas vraiment à qui est destiné ce message, mais attention rebelle!
Gros son, à mettre bien fort, ça envoie du lourd!
cliquer sur la vignette pour écouter la chanson dans un nouvel onglet
(Jazz)
Quand la reprise surpasse l’originale, cette chanson en est le parfait exemple. Je n’ai rien contre Rihanna, mais son tube planétaire Don’t Stop The Music, hit de club parfait pour danser, est réinventé ici, par ce jeune jazzman (34 ans), pianiste de génie, qui en fait un morceau jazzy superbement interprété grâce à sa voix éraillée si particulière et son piano dont les solos sont une pure merveille. L’album The Pursuit est également très bon, entre pop et jazz, beaucoup de piano, du vrai talent et une approche originale du jazz beaucoup moins élitiste et du coup vraiment plus accessible.
cliquer sur la vignette pour écouter la chanson dans un nouvel onglet
Troisième playlist pour rattraper le calendrier, avec 2 morceaux récents, n’hésitez pas à partager, commenter, proposer ou tout autre verbe du premier groupe.  
Parce que la bonne musique ça se partage
Fred

2 commentaires sur « #Playlist 3 – En Boucle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s