#Playlist S5 – En Boucle Spécial Retro 2000

L’an 2000 a toujours excité les passions pendant la seconde moitié du 20ème siècle :  le bug, les voitures volantes, internet, la station mir…
fondtitrean2000
A présent,  on ne s’en rend pas forcément compte,  mais cette époque est déjà passée dans le rétro,  à l’instar des années 80 ou 90, la décennie 2000 est déjà loin! Ça fait drôle qu’un des symboles du futur comme l’an 2000 (remarque à destination des personnes de plus de 25 ans) soit has been mais c’est sûrement simplement ça vieillir…
J’aurais juste une petite pensée à toute les salons de coiffure ou opticiens qui voulaient faire moderne, futuriste ou branché en accolant fièrement le chiffre 2000 à côté de leur nom, bon courage pour la suite!
Dans les années 2000, j’écoutais ça et ça vieillit plutôt bien, et toi t’écoutais quoi?
Une playlist spéciale, dénuée de nostalgie mais qui vous prend de la tête aux orteils, un simple toucher de votre désir qui remonte à la surface, comme lorsque je veux me ressourcer,  toi la belle musique du passé, moi j’y crois, c’est ton écho qui me revient.

Head To Toe – Patrice – 2002

(Reggae Soul)

Patrice est un artiste assez singulier, sa voix est vraiment particulière.  A l’époque où je l’ai découvert, j’ai eu ce sentiment qu’on a parfois à la première écoute et qui nous fait dire que cet artiste on ne l’oubliera pas.

Ça fait partie des voix qui marquent et qui nous accompganent. Cette chanson est tirée de son deuxième album (How Do You Call It) sorti en 2002, depuis le jeune homme a fait son chemin. J’ai toujours eu du mal à le classer dans un style particulier,  est-ce du reggae?  oui et non.  R&B ? parfois mais pas vraiment, c’est du Hip Hop?  Oui aussi mais il joue de la guitare et il y a des rythmes soul…  bon c’est du Patrice quoi!

Je trouve que cette chanson reflète bien son style, des couplets un peu saccadés liés à son phrasé atypique,  un refrain chanté très mélodieux avec des choeurs qui l’accompagnent,  un bridge avec une basse bien présente. Le petit plus :  une chose que j’adore en musique, je ne sais pas si ça porte un nom mais j’appellerai ça une reprise de fin. On a l’impression que le morceaux se termine une première fois puis ça reprend crescendo un peu comme si les musiciens improvisaient et on a un final où Patrice change sa manière de chanter et fait admirer son flow et son sens du placement des mots, une pure merveille!

 …

(Rock)
Que dire sur Ben Harper, si il y a un artiste dont je peux me considérer fan, c’est lui, même si depuis quelques temps je m’en suis assez éloigné.  Mes années 2000 ont été submergées par Ben Harper. Guitariste de génie,  il transmet une force aussi bien dans sa musique,  sa voix ou ses paroles! Je pourrai m’étendre une heure sur ses chansons mais j’ai choisi ici un titre peu connu pour une raison très personnelle. C’est en effet la première chanson que j’ai vue/entendue de lui en live.  Je l’ai vu en 2003 à Bercy, j’y suis allé seul et j’ai fait 4h d’attente en dehors avant de pouvoir entrer et être au premier rang dans la fosse (fanboy je vous avais dit!! les fans de One Direction me comprennent!) Après une mini intro, le concert a donc débuté par cette chanson et là j’ai pris une claque!
Outre la qualité musicale de la chanson, la puissance de la batterie et de la basse ce jour là m’ont littéralement secoué!  Vous la connaissez cette sensation en concert quand la musique que vous entendez vibre réellement en vous? voilà c’est ça…rien n’a ajouter

(Pop)
Découvert en cette année 2001 par un très bon album, « l’air de rien », Tété apporte de la fraîcheur dans le paysage musicale français de l’époque, un album original toujours emprunt d’une guitare acoustique qui a cette particularité des autodidactes : impossible à reproduire!
J’écoutais en boucle ce premier album, dont peut de chose sont à jeter. Les textes sont sympas, remplis de jeux de sonorités ou de jeux de mots, même si la façon de chanter de Tété ne facilite pas la compréhension lorsqu’il étire les syllabes.
Un bon moment d’écoute avec un vrai style pour ce guitariste fan de Keziah Jones.

… de

(Chanson populaire)
Mano Solo est pour moi un très grand artiste, mais peut être pas reconnu à sa juste valeur. Décédé en 2010, c’était un personnage complexe et assez exceptionnel. Bien sûr, la maladie a été un moteur dans l’écriture de ses textes, ce qui a donné des albums noirs où la tristesse était de mise, mais la beauté des textes entre langage soutenu et argots m’a toujours touché. Je trouve qu’il chante Paris comme personne d’autre, c’est également un artiste complet, il dessinait ses pochettes, jouait de la guitare et chantait. Il s’est beaucoup intéressé à Internet au commencement et souhaitait monter une communauté d’internautes pour s’auto-produire (ce qu’il a réussi avec l’album In The Garden bien avant my major company). Je suivais attentivement son actualité à l’époque, et il écrivait des newsletters à ses fans (twitter n’existait pas encore) parfois en les incendiant car ils ne se bougeaient pas autant que lui pouvait l’espérer. Parfois caricaturé par la tristesse et la mort, Mano Solo était également confiant dans l’avenir et l’humanité. Pour rester sur une belle note, j’ai donc sélectionné cette chanson joyeuse et pleine d’espoir que j’aime beaucoup.

(Rock)
J’M beaucoup M, je suis en extase devant ses talents de guitariste et le personnage et l’univers qu’il a créé fait parti pour moi des plus belles prouesses artistiques françaises de ces dernières années. En effet, un concert de -M- vaut le détour, tant au niveau de l’ambiance, de la performance artistique et physique mais aussi pour l’originalité et la manière dont il fait participer le public. On est vraiment dans le spectacle vivant.
Pour le choix de la chanson, j’ai choisi de mettre le live car selon moi mis à part le fait que cette chanson est extrêmement belle, on est témoin à la moitié du morceau (à 3:45), d’un kiff que se font les musiciens entre eux. Ainsi, une partie uniquement instrumental enveloppe le morceau et on sent, au fur et à mesure que s’ajoute les instruments, monter une sorte d’osmose musicale entre les protagonistes. Je pense qu’ils auraient pu jouer pendant plusieurs heures de cette manière et je serais prêt à parier qu’ils n’ont pas reproduit cela sur un autre concert. Sur la pochette de cet album live, il est inscrit où ont été enregistrées les chansons, c’est à dire que ce n’est pas l’enregistrement d’un concert en entier, mais les meilleures versions de chaque chanson selon -M- qui a passé des heures à réécouter toute sa tournée à l’époque pour les sélectionner. Bref, une superbe chanson, interprétée en version longue en live.

Une playlist spéciale un retour vers le passé sans mauvaise pensée, mais à prendre plutôt comme de bons amis qu’on a pas vu depuis longtemps et qui passent à la maison un soir d’été .

Parce que la bonne musique ça se partage
Fred

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s